pot 103 Simonini par Stokey

Pot 103 Peugeot : essai du pot serpentin Simonini “compact”

Une exclusivité Stokey-shop

Pot 103 Simonini : objectif de l’essai

 

Etant à la recherche d’un petit pot susceptible d’améliorer une configuration d’origine pour un 103 Vogue, j’ai décidé d’essayer le petit pot serpentin fabriqué par Simonini et proposé en exclusivité par Stokey-shop.

Sur le papier ce pot présente plusieurs avantages :

  • Un format serpentin compact
  • Un look sympathique
  • Une finition qui devrait permettre de résister au temps et aux vibrations
  • Un échappement pas trop « voyant » lorsque l’on veut conserver un aspect proche de l’origine. Et surtout un niveau de bruit « mesuré » pour ne pas se fâcher avec le voisinage et profiter de longues balades sans devoir se munir de bouchons d’oreilles !
  • Des caractéristiques qui semble convenir pour doper sa configuration tout en restant dans un objectif de fiabilité
  • Un échappement passe-partout que l’on pourra conserver lorsque l’on change de modèle de 103
  • Et surtout un montage facile, rapide et à la portée de tous !

J’ai donc acheté ce pot Simonini 103 sur le site de Stokey pour vérifier ces différents points et vous donner un avis objectif après montage et une première utilisation.

Les conditions de l’essai

 

Pour être clair quant à l’objectif de cet essai, il ne s’agit pas dans un premier temps de faire des mesures précises de performance, de vitesse de pointe, de mesure de bruit ….

 

Je voulais juste vous faire un retour sur le montage et une comparaison du ressenti à la conduite par rapport au pot d’origine. Je reviendrai sans doute dans un autre article sur des mesures de vitesse, de bruit et sur la possibilité de montage sur mon 103 SPX clip pour s’assurer que le pot Simonini 103 convient aussi aux modèles disposant d’un démarrage au kick.

J’ai donc décidé de le monter sur un 103 vogue de base – sans variateur ni amortisseurs – que je suis en train de remettre en route  (voir l’article mobylette : la remise en route en 6 étapes)

J’ai volontairement choisi une machine avec haut moteur d’origine qui n’a pas été démonté et est donc resté strictement dans l’état où il était lors de l’achat et qui est vraisemblablement resté plusieurs années sans rouler.

 

Autre précision, le carburateur d’origine, complètement HS, a été remplacé par un Del’orto en 15. Pour cela j’ai remplacé la pipe d’origine par une pipe 103 SPX en 15, des clapets type origine neuf et joints neufs.

 

J’en ai juste profité pour bien nettoyer le moteur et son support. Voilà donc une modification très simple, à la portée de tous et très courante lors d’une remise en état de votre mobylette.

 

En résumé, je me suis mis dans la peau d’un amateur de 103 Peugeot, qui n’a pas de compétence particulière en mécanique, ni d’outillage sophistiqué. Juste quelques clefs, une visseuse, une bassine et un peu d’essence pour le nettoyage.

Pot 103 Simonini serpentin : le montage

 

Avant de monter le pot il faut enlever le pot d’origine. Pour cela rien de plus facile :

  • Démonter les capotages moteur (2 vis sur le vogue)
  • Se munir de deux clefs de 10 et démonter la vis de maintien en dessous du support moteur
  • Démonter les deux vis de la bride… et c’est tout !

Moins de deux minutes pour ce démontage, sans oublier d’enlever le joint de pot usagé, dans mon cas il était absent !

 

Une fois cette étape franchie, je conseille de nettoyer correctement les écrous et boulons de fixation, la bride et la sortie d’échappement du cylindre. Cela ne prend que quelques instants mais mieux vaut faire un montage propre.

Pour un montage durable, je recommande de commander des boulons et un joint d’échappement neufs.

Ecrou et boulons neufs pour l’échappement : voir la pièce

Joint de pot d’échappement à bride : voir la pièce

 

Passons maintenant au montage du nouveau pot.

Je regarde la montre pour vérifier le temps de montage. C’est un critère important pour moi car ce pot à plus pour vocation d’équiper des passionnés qui veulent un Peugeot 103 fiable et facile à entretenir que des mordus de mécaniques qui recherchent la performance.

Au préalable vous aurez pris soin de vous munir d’un boulon/écrou (en 10 c’est suffisant) et de rondelles pour fixer la patte du pot au moteur. Il sera en effet nécessaire de percer nouveau trou dans le support moteur.

 

  • Monter la bride avec son joint en lieu et place du pot d’origine
  • Présenter le pot en prenant soin de bien l’enfoncer à fond sur la bride
  • Repérer la position de la fixation sur le support à l’aide un feutre indélébile
  • Percer un trou au diamètre voulu
  • Remettre le pot en place et fixer la patte au support moteur

Le démontage/montage m’aura pris une dizaine de minutes pour ce pot que l’on peut considérer comme « plug and play » car il a en plus l’avantage de ne pas gêner l’utilisation de la béquille centrale et des pédales. Attention toutefois la béquille et la manivelle droite et l’axe de pédalier doivent être en bon état ! Une manivelle tordue ne passera pas pot, mais cela est très justement précisé dans la fiche produit sur le site Stokey-shop.com.

 

Jusque-là, ce pot Simonini Peugeot 103 répond parfaitement aux critères que je m’étais fixés lors de l’achat : un montage très simple et pas besoin de se passer de la béquille ou des pédales.

Echappement 103 Simonini : l’essai de roulage

 

Après le montage, passons à la pratique et sautons sur notre « Pétaroux » comme on dit dans le sud-ouest !

Au démarrage, bonne surprise, le bruit est « sympa » tout en restant contenu. Rien à voir avec des pots longs ou les grands pots serpentins proposés par Simonini ou Polini. On se rapproche plus d’un pot de 103 d’origine « débridé » en perçant plein de trous ou en « vidant le pot ».

 

Plus bruyant donc que l’origine mais cela reste raisonnable à mon sens.

 

Je monte sur le 103 et je trouve dès le départ que le moteur respire bien mieux qu’avec le pot présent à l’achat sur le vogue qui présente un ou deux trous supplémentaires.

 

Bien sûr pas question de parler performances sur une machine sans variateur avec un haut moteur au kilométrage inconnu.

Mais on sent tout de suite un surcroît de couple au démarrage et l’accord avec le carbu de 15 et son gicleur « standard » est plutôt, bon.

 

Objectif rempli donc à l’essai : un surcroît de performance et un bon accord avec le haut moteur d’origine et le carbu de 15. Le résultat serait sans doute meilleur avec un kit cylindre/piston type origine, afin de retrouver les performances d’origine.

En conclusion :

 

Pour conclure je trouve que ce pot remplit bien le cahier des charge que je m’étais fixé. Je le recommande donc pour des mobeurs qui recherchent un peu plus de performance sur une configuration d’origine avec un carburateur de 15.

Ils auront un pot facile à monter, sans modification compliquée (1 trou à percer) et dont le format semble augurer d’une bonne longévité dans le temps.

En résumé, ce pot Simonini Peugeot 103 est particulièrement adapté pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête au montage et passer plus de temps à rouler qu’à faire de la mécanique.

 

Il restera à confirmer plusieurs points importants :

 

  • La résistance de cet échappement dans le temps, en particulier aux vibrations qui ont un grand pouvoir dévastateur sur les pots de mobylettes. Je pense d’ailleurs qu’il sera possible d’intercaler une rondelle caoutchouc entre deux rondelles métal qui servira de silent bloc entre la patte du pot et le support moteur. Je recommande aussi d’enfiler un morceau de tube silicone haute température autour des deux ressorts pour éviter les bruits parasites et augmenter leur durée de vie.
  • La possibilité de le monter facilement sur d’autre modèle de 103, en particulier avec démarrage au kick.
  • Je ferai aussi un essai avec un kit 70 cc T3 et un carbu de 17.5 pour voir si le pot s’accorde bien avec ce type de config où l’on recherche aussi plus le couple et la fiabilité que la performance brute.

Ce sera aussi l’occasion de faire quelques mesures de vitesse pour comparer avec les pots d’origine et éventuellement le « grand frère » , le grand pot serpentin de la même marque.

Bon montage à tous, bonne route et à bientôt pour un nouvel article sur le blog Stokey-shop.

Un article rédigé par Arnaud – Mob Collector Mob Collector

Commentaire désactivé